Un blog du Groupe des Belles Feuilles

Face aux très gros groupes de Défense tels que Boeing, Lockheed-Martin, Northrop-Grumman ou Raython, l’Europe a longtemps agi en ordre dispersé. Ce n’est qu’en 2000 que le consortium européen « European Aeronautic Defense and Space Company » (EADS) voit le jour, fruit de la fusion entre des entreprises française (Aérospatiale et Matra) allemande (DASA) et espagnole (CASA). Dès le départ, l’objectif est de faire jeu égal avec les Américains.

Sept ans après, quel bilan tirer de la performance d’EADS ? Le développement de l’A380 et de l’A350, le système de navigation par satellite Galileo, ou encore la vente récente de 179 avions ravitailleurs au Pentagone à la barbe de Boeing, constituent de réels succès. En raison de la faiblesse du dollar notamment, EADS doit repenser sa stratégie à long terme. Sa réussite est la condition de l’indépendance technologique européenne et du maintien de milliers d’emplois à haute valeur ajoutée en Europe.

Le Groupe des Belles Feuilles, en partenariat avec l’Union des Français de l’Etranger (UFE-Berlin) a le plaisir de vous convier à une conférence sur le thème “le défi européen EADS” avec Bertil Huger, ancien directeur industriel (Airbus Russie), élève au Master européen de gouvernance et d’administration (MEGA).

Bertil Huger vient de faire un stage au Centre d’Analyse et de Prévision du Ministère des Affaires Etrangères, en charge des questions de sécurité énergétique européenne. Il s’exprimera à titre personnel. Ses positions n’engagent en rien la société EADS.

Voir le t’chat du Groupe des Belles Feuilles sur la vente des avions ravitailleurs au Pentagone.
La conférence aura lieu à Berlin.

Hôtel Novotel Mitte
Fischerinsel, 12, 10179 Berlin
(U2 Spittelmarkt, M48, 248 Fischerinsel)

Inscriptions : ufe<at>ufe-berlin.de

Consultez le programme des activités de l’UFE Berlin

Author :
Print